Ciné-Séries,  Petite enfance

Le meilleur du pire : les dessins animés

Coucou les petits chats. Aujourd’hui, j’ai une question pour vous : est-ce que vous aimez les dessins animés ? Moi bof.

Comme tout le monde, je l’avoue, j’en ai regardé une certaine quantité quand j’étais enfant. Les totally spies, les super nanas, Tom-Tom et Nana et sûrement plein d’autres dont j’ai oublié le nom.

Oui mais voilà, malgré ça, les dessins-animés, c’est jamais vraiment mon truc. J’ai essayé pourtant, très souvent. Mon chéri et mes amis m’en recommandent plein de super chouettes. Mais non, vraiment, j’accroche pas. Les rares fois où je me suis laissée convaincre, j’ai fini par m’ennuyer au bout de dix minutes.

Heureusement, il y a quand même quelques rares pépites qui trouvent grâce à mes yeux et aujourd’hui j’ai eu envie de partager avec vous la liste des meilleurs dessins animés du monde. [Vous me connaissez, je ne suis pas du genre à faire dans l’exagération bien sûr. Ni l’ironie, c’est bien connu.]


Quelques rares Disney

Cinq en fait : Pocahantas, Mulan, Le monde de Némo, Monstres et cie et Vice-versa.

C’est les seuls dessins animés Disney que j’apprécie et dont le visionnage ne s’apparente pas à un long moment d’ennui pour moi.

Les deux premiers mettent en scène deux femmes héroïques et plutôt badass. Ça change des princesses nunuches qui se laissent enquiquiner par leur vile belle-mère et qui attendent leur prince bien sagement.

Le monde de Némo est un classique que j’aime beaucoup, surtout grâce à Dorie, le poisson amnésique qui me fait mourir de rire à chaque fois.

Monstres et cie m’a énormément amusée quand je l’ai vu et je ne me souviens pas m’être ennuyée en le regardant.

Quand à Vice-versa…ai-je vraiment besoin de développer ? Pour une hypersensible comme moi, un dessin-animé qui traite des émotions en les expliquant clairement et simplement c’est juste très chouette.

Quand à tous les autres, et bien soit je ne les ai pas vus, soit je ne les trouve pas transcendants.

Alors oui, je sais, Disney c’est sacré.

« On touche pas à Disney ! C’est un sacrilège de ne pas avoir vu Le roi Lion ! Disney c’est la base pour les enfants enfin ! »

Bah non. Désolée de vous décevoir mais non. Ma base à moi, qui est et restera indétrônable, c’est Harry Potter. Mes parents, m’ont fait découvrir Star Wars et Le Seigneur des Anneaux. A mes yeux, ces trois sagas mythiques valent tous les Disney du monde.


Les Tex Avery

Notre petit plaisir familial à nous en matière de dessin animé. Je ne compte plus les soirées que j’ai passées à les regarder avec mes parents. Entre le loup amoureux, Droopy le chien dépressif mais en fait non et le putois au regard profond, franchement y a de quoi faire. [Sans oublier Daffy Duck et Bugs Bunny sur lequel Tex Avery a apposé sa patte].

Chaque dessin animé dure quelques minutes et c’est toute une ribambelle d’animaux qui sont représentés.

Alors, certes, ça peut vite devenir répétitif à la longue et de manière générale, il est préférable d’éviter de les enchaîner si on ne veut pas finir dégoûté mais franchement, niveau qualité on est pas mal.

Ce qui est chouette aussi, c’est que les Tex avery font partie des ces dessins animés à double lecture en fonction de l’âge. Enfant, tu t’amuses des situations comiques sans te poser de question. Adulte, tu as accès au double sens des scènes et au regard critique que Tex Avery (Frederick Bean Avery de son vrai nom) posait sur les évènements.

Parce que son style à lui, c’est le corrosif, le non respect des conventions, presque le scandale. Et ça se voit particulièrement dans Blitz Wolf (cartoon servant la propagande américaine où il parodie Hitler) et Red Hot Riding Hood (où le cartoon commence avec le classique petit chaperon rouge mais se poursuit de manière beaucoup plus scandaleuse après la révolte des personnages qui en ont assez de subir toujours les mêmes scénarii nunuches).

Bref, Tex Avery c’est rigolo, corrosif et fortement divertissant (mais à petite dose, j’avoue).


Les Miyazaki bien sûr !

Mes préférés de tous les dessins animés. Je vous arrête tout de suite, je ne suis pas une immense fan qui les a tous vus et ne jure que par eux. Mais je les aime beaucoup.

Esthétiquement, je les trouve absolument magnifiques. J’adore les personnages qui me font toujours craquer et les histoires m’entraînent toujours dans des univers passionnants.

Le premier que j’ai vu, c’est Le voyage de Chihiro, et il m’a un peu traumatisée. [Une seule scène en fait, je suis sûre que vous savez tous de laquelle je veux parler]

J’adore Le château ambulant, qui est mon préféré.

J’ai beaucoup aimé La princesse Mononoké et Le royaume des chats.

Ce qui me plaît le plus dans ces dessins animés-là, c’est d’abord, les thèmes abordés. La relation de l’homme à la nature, à l’écologie, à son environnement, toutes ces questions qui sont de plus en plus d’actualité. Et je trouve qu’il les aborde avec beaucoup de poésie et de délicatesse tout en n’omettant pas la dureté du monde.

Ce qui est appréciable également, c’est le traitement des personnages. Souvent, ses héros sont des héroïnes, fortes et indépendantes et en bonne féministe que je suis, j’adore ça. [Il se considère lui-même comme féministe d’ailleurs, arguant que les sociétés qui réussissent le mieux sont celles où les femmes sont valorisées].

Enfin, même ses « méchants » ne le sont pas toujours ou en tout cas, ne sont pas que ça. L’ambiguïté qu’il leur prête est intéressante à étudier je trouve.

Au final, les Miyazaki ont tout ce qu’il faut pour faire de moi une fan absolue des ces dessins-animés. Si Hayao Miyazaki était réalisateur de films ou de séries, nul doute qu’il serait mon réalisateur préféré de tous les temps.

Malheureusement malgré mon amour pour son travail, j’ai encore du mal à apprécier complètement les dessins animés.


Les dessins animés, ce n’est donc vraiment pas ma tasse de thé (ce qui est assez paradoxal pour une femme-enfant comme moi quand on y pense), et cette liste ne s’étendra je pense jamais.

Mais vous pouvez peut-être essayer de me convaincre avec vos arguments imparables et vos dessins animés préférés ? Si vous voulez tentez, n’hésitez pas à commenter véhément cet article.


En attendant, on se retrouve dimanche pour discuter de…et bien vous verrez bien dimanche ! [Est-ce que j’essaye de faire monter le suspens et d’attiser votre curiosité ou est-ce que je suis en panne d’inspiration ? Vous ne saurez jamais!]

Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez votre avis ici !

%d blogueurs aiment cette page :