La Nin',  Les mots de La Nin'...,  Photographies

Pride and candour OU fierté et innocence

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Me revoilà, après un bon moment d’inactivité je sais, avec un nouvel article à vous proposer. Et aujourd’hui je reviens avec des photos toutes belles et toutes fraîches !
Encore une fois, c’est la très jolie Laura qui a accepté de poser pour moi. 

PETITE CONFIDENCE

Il faut que je vous avoue quelque chose, ce shooting a failli ne pas faire. Bien sûr, quand je voyais toutes les magnifiques couleurs de l’automne, je mourrai d’envie de les immortaliser. Seulement, entre les études, le boulot, les amis, la famille, etc, etc, etc, j’avais aucun week-end de disponible avant un moment. Et c’est Laura qui m’a motivée à bousculer mes plans pour nous trouver un petit créneau. Et je la remercie grandement pour ça, parce que franchement, passer à côté de ces couleurs, cette lumière et cette ambiance, ça aurait été plus que dommage… 

UN DÉCOR À LA JANE AUSTEN

Pour changer du cadre un peu (beaucoup) destroy de notre dernier shooting, on est parties sur une ambiance plus romantique en nous focalisant sur le parc du Château de Vizille (en Isère).
C’est un parc où je me suis promenée plusieurs fois et j’ai toujours été subjuguée par sa beauté. On dirait vraiment un décor de film romantique ! Alors quand Laura m’a dit que ce serait bien qu’on fasse quelque chose avec les couleurs d’automne, c’est le premier lieu qui m’est venu en tête ! 
Bon, forcément, haute qualité oblige, il y a toujours beaucoup de monde. On a bataillé un peu pour éviter qu’il y ait trop d’individus en arrière-plan. 
Pas facile aussi de sentir les gens t’observer quand tu batailles à trouver un joli point de vue mais finalement on y est arrivées ! 

L’AMBIANCE

Comme je l’ai dit, le décor invite à des photos dignes des plus belles romances du XIXème siècle. On avait donc, chacune de notre côté, sélectionné des robes/jupes/hauts dans ce style-là et Laura a finalement flashé sur la jupe noire gothique et le corset assorti. 
Et nous voilà parties dans les feuilles mortes pour exploiter amplement notre romantisme. Je crois qu’on a plutôt réussi, non ? Qu’en pensez-vous ?

LA POST-PRODUCTION

Comme d’habitude après un shooting, j’ai commencé à retoucher mes photos en accentuant un peu les contrastes, en m’occupant de la lumière, etc. Et puis en les regardant attentivement, je me suis aperçue que malgré leur beauté, il leur manquait quelque chose. Et je me suis mise à travailler sur les couleurs et le contraste avec du noir et blanc. Et là, bim, ça m’a plu. Malgré le décor très différent, je repars donc sur une thème assez semblable à celui de la dernière fois : le jeu entre noir et blanc et couleurs. Je pense que c’est ce qui va devenir un peu ma marque de fabrique car je trouve que le résultat est toujours très beau. 

ON EN APPREND TOUS LES JOURS

Depuis que je fais de la photographie (en autodidacte), j’ai appris qu’il valait mieux shooter en .jpeg ET en .raw ce dernier format permettant plus de choses au niveau de la post-production. Je n’avais jamais vraiment compris le potentiel du raw jusqu’à maintenant et c’est ce shooting qui m’a permis de le saisir pleinement. Puisque le raw permet de pallier certaines erreurs de réglages qu’on a pu faire lors de la prise de vue. J’ai donc pu améliorer mon travail de post-production. Comme quoi, on en apprend tous les jours ! 

PETIT BILAN

Je suis très fière de ce second shooting qui m’a amenée à vraiment me positionner comme photographe. Notamment en parvenant à ne pas faire attention au regard des autres quand je me tords dans tous les sens pour avoir LA photo. Il m’a permis également de comprendre que, même si j’adore la photographie de paysages, mon chouchou c’est le portrait. Enfin j’ai pu trouver ma petite touche à moi : les jeux entre noir-blanc et couleurs. Et puis bien sûr, il m’a donné envie de travailler encore plus les prochains shootings pour vous proposer toujours plus de belles photographies. 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Donnez votre avis ici !

%d blogueurs aiment cette page :