Série

Sherlock, la série – avis critique

Mais pourquoi je n’ai pas regardé cette série plus tôt ?!

Voilà, c’est la première réflexion que je me suis faite après avoir visionné le premier épisode de la très célèbre série Sherlock. J’en avais beaucoup entendu parlée autour de moi sans vraiment m’y intéresser et je m’en mords bien les doigts aujourd’hui parce punaise, c’est vraiment de la bombe ! (Petite confidence, je me suis fait les quatre saisons en quatre jours. Bon, ok, y a que 3 ou 4 épisodes de 1h45 environ par saisons mais quand même hein, j’arrivais plus à décrocher).

 

Le speech, please ?

Bon avant de rentrer dans le vif du sujet, replaçons les choses dans leur contexte. Sherlock est une série britannique créée par Steven Moffat et Mark Gatiss. Elle est librement adaptée des romans de Sir Arthur Conan Doyle puisque l’intrigue se déroule à notre époque et non pas au XIXème siècle comme c’est le cas dans les romans. Sans rentrer dans les détails, le fameux détective est amené à résoudre de nombreuses énigmes, épaulé par son colocataire et ami, le fameux Docteur Watson. Au fil des quatre saisons qui composent la série pour l’instant, on suit donc cet homme, au caractère très particulier, à travers les enquêtes qu’il mène et on le regarde se dépatouiller tant bien que mal avec les codes et rapports sociaux. Et bon dieu, que cette série est cool !

 

Laissez-moi vous présenter…les personnages !

Benedict Cumberbatch, qui interprète le célèbre détective, est vraiment extra dans le rôle. Personnellement, j’ai eu l’impression, en découvrant la série, que le personnage de Sherlock avait été fait pour lui. Bon, j’avoue je n’ai pas encore lu les livres originaux mais vraiment, l’acteur est excellent dans le rôle. Que ce soit ses mimiques, ses gestes, ses phrases, on y croit vraiment. Pour moi ça ne fait aucun doute, Benedict Cumberbatch EST Sherlock Holmes ! Promis, une fois que j’aurai lu les livres, je vous ferai un update de cette critique. Au-delà du personnage central et de manière plus générale, je trouve que l’ensemble du casting mérite qu’on lui tire notre chapeau.

Martin Freeman, qui interprête le fameux John Watson est adorable dans son rôle d’assistant ami du détective. Ses apparitions sont une petite bulle de douceur face au caractère quand même bien perché de Sherlock. Et leur duo fonctionne tellement bien. J’ai adoré cette scène de fou rire entre eux dans le premier épisode de la seconde saison. Leur complicité est vraiment touchante et me fait rire aux éclats à et chaque fois.

Mark Gatiss (co-créateur de la série) est également très bon dans le rôle du grand frère détaché mais protecteur. Les premières fois, ses apparitions me hérissaient plus que tout. Il est détestable et en même temps si attachant qu’il en est devenu un de mes personnages de séries préféré.

Et je ne parle pas du reste du casting. Una Stubbs, la formidable Mrs Hudson que l’on a envie de serrer dans nos bras tant elle nous fait rire. Rupert Graves le fameux lieutenant Lestrade dont le nom est constamment oublié par Sherlock ou encore Louise Brealey, la toute mignonne Molly, beaucoup plus forte et importante qu’il n’y paraît au début. Je ne ferais pas de remarque Andrew Scott (Moriarty), le méchant de l’histoire, qui est à mes yeux assez fade et inintéressant au regard de la complexité des autres personnages. Et oui, je trouve que les personnages récurrents sont tellement…vrais et leur évolution au fil des souvent tellement pertinente que le gros vilain méchant, ennemi juré de Sherlock ne m’a apporté aucune surprise. Je préfère savourer et étudier pleinement les autres membres de la série, beaucoup plus plaisant à mon goût.

Bon après, je dois l’admettre, même si j’adore tous les personnages (surtout Mycroft quand même hein), mon préféré restera toujours Sherlock. Sérieusement, ce mec est génial ! Outre son intelligence hors norme – qui nous rendrait presque sapiophile (je vous laisse aller découvrir ce que c’est sur internet hein) – et son formidable sens de la déduction, c’est sa maladresse et parfois même son incompréhension des codes sociaux qui le rend, à mes yeux si attachant. Sherlock est le meilleur lorsque il s’agit de résoudre des enquêtes mais pour tenir une conversation « normale » ou même juste interagir avec ses amis, il est à l’ouest complet. Je sais que c’est complètement sadique mais j’adore le voir entamer ses déductions en sachant qu’elles vont devenir gênantes (voire blessantes parfois) et être arrêté (ou presque) par un Watson complètement agacé. On sait à l’avance que ce que Sherlock va sortir risque de blesser quelqu’un (souvent ses plus proches amis d’ailleurs) mais on adore quand même. Parce que bien souvent (en tout cas quand ses déductions concernent John Watson ou Molly Hooper), Sherlock comprend trop tard qu’il a, une fois de plus, merdé quelque part. Et c’est là que ça devient intéressant : il tente de se rattraper, de s’excuser ou autre et il est tellement nul pour ça en est presque mignon et attachant. Et c’est ce qui m’a le plus plu (et rendu accro) au final dans cette série. Le côté un peu gauche et paumé de Sherlock qui le rend d’autant plus proche de nous. D’autant plus que nous pouvons observer ses progrès en matière de contact humain tout au long de la série. Et ça tombe bien, on a envie de le voir s’ouvrir aux autres lâcher prise parfois, même si bien souvent mes ses pertes de contrôle sont calculées. Et puis j’ai adoré voir les deux frères Holmes, d’apparence froide et vraiment à mille lieues des codes sociaux, nous montrer des facettes de leur personnalité que nous n’aurions jamais imaginées (l’empathie par exemple). Notamment à partir de la saison 3.

 

La pré-conclusion :

Au-delà des personnages, l’intérêt réside aussi dans les différentes énigmes (résolues ou non) reliées entre elle par le fil rouge de la série : l’ennemi (nul) de Sherlock (désolé mais je l’aime vraiment pas) qui lui propose toujours plus de jeux et de pièges dans lesquels tomber.

Alors, sûrement que tout ce que je dis là a été déjà dit mille fois mais en même temps, est-ce qu’il y a grand-chose à dire de plus ?

Je ne connais pas du tout le Sherlock Holmes d’Arthur Conan Doyle (shame on me) Je ne sais pas à quel point les créateurs de la série s’en s’ont inspirés et quels changements ils ont apportés au personnage originel mais le visionnage de la série m’a vraiment donné envie de me plonger dans les livres pour en découvrir encore plus sur cet homme si singulier et sur son entourage tout aussi intéressant.

 

Pourquoi, j’espère qu’il y aura bientôt de nouveaux épisodes de Sherlock ?

En bref, vous l’avez compris, je suis un peu comme une groupie devant cette série. Pour l’instant il n’y a que quatre saisons et les doutes planent encore sur l’arrivée ou non d’une suite (par pitié, faites une suite les gars!), mais ces quatre saisons sont vraiment bien dosées. Il y a tout : des énigmes, du suspens, de l’humour, du chagrin, de la tristesse, tout. Plusieurs épisodes m’ont d’ailleurs fait passer du rire aux larmes en quelques secondes. Et bien sûr, à chaque fois que le générique de fin arrive je suis démoralisée de me dire qu’il est déjà fini. Alors vous imaginez quand j’ai vu que j’avais terminé le dernier épisode… D’autant plus que le dernier épisode de la saison 4 pourrait fort bien être le dernier épisode de la série. On a vraiment l’impression, en le terminant, que l’histoire est close et que tout a été dit et exploré. Mais j’espère quand même qu’il y aura une suite. J’adorerai retrouver encore ces personnages et les découvrir dans de nouvelles aventures. Et j’aimerai beaucoup pouvoir suivre encore l’évolution des personnages (notamment des frères Holmes) dans leur rapport aux autres et à la société. Je trouve que c’est une thématique qui mériterait d’être approfondie encore plus qu’elle ne l’a déjà été.

Pour toutes ces raisons, j’espère vraiment qu’il y aura une suite, le contenu est tellement de qualité, ce serait tellement triste de devoir dire au revoir à Sherlock Holmes et John Watson. Et puis, soyons franc, il est quand même terriblement sexy ce détective nom d’une pipe ! (Et oui, ce sera le mot de la fin ahahahaha).

 

PS : J’ai décidé d’écrire un article sans spoilers pour vous laisser découvrir vous-même cet univers. Mais si cela vous intéresse d’avoir une discussion plus poussée des épisodes, faites-le moi savoir, je n’attend que ça !

 

La bande-annonce de la saison 1, pour ceux que ça intéresse 😉

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Donnez votre avis ici !

%d blogueurs aiment cette page :