Ciné-Séries,  Série

Un été, quatre séries (ou presque)

Je sais, je sais, techniquement, ça fait un petit moment que l’été (ou du moins les grandes vacances d’été), c’est fini. Mais j’ai eu un mois de Septembre beaucoup trop chargé pour écrire et puis…avec les chaleurs qu’on a eu, on peut considérer que cette année, Septembre, c’était encore l’été !

Dès aujourd’hui, j’ai plus de temps pour reprendre l’écriture et me voilà donc avec une mise à jour sur les séries que j’ai bing-watché pendant l’été. 

Si vous débarquez sur le blog, je vous suggère d’aller faire un tour sur mes précédents articles pour voir où j’en étais. Vous serez moins perdus pour lire celui-là.


Mes séries du moment
Mes séries du moment – 2


Adieu Stranger Things

Je vous l’avais déjà dit dans un précédent article, l’univers de Stranger Things, c’est vraiment pas ma tasse de thé. Les monstres, l’horreur tout ça, bof bof. Je m’étais tout de même accroché pendant les deux premières saisons car les personnages m’avaient fortement intéressée. Je vous l’avait également dit dans le dernier article sur les séries, l’univers de Stranger Things est tellement pas ma tasse de thé que je repoussais au maximum le visionnage de la saison 3. Comme je n’aime pas laisser une série inachevée, je pensais vraiment que je finirais par la regarder. Au final, avec mon chéri, on était tellement pas emballés qu’on a décidé d’abandonner. Peut-être qu’on y reviendra un jour mais pour l’instant, les retours qu’on a eus sur la nouvelle saison ne nous ont pas motivés à la visionner. Pour nous, Stanger Things c’est fini donc.


La Casa de Papel, fidèle à elle-même

Si vous avez lu l’article qui lui est consacrée, vous savez que je suis mitigée quant à cette série. J’adore l’idée, le concept du plan parfait qui part en cacahuètes parce que justement l’humanité n’est pas parfaite et qu’il y a toujours des éléments qui échappent au génie du professeur. J’avais été un peu agacée de la longueur des épisodes où il se passe pas grand-chose et en même temps si.

Et là…

Nouvelle saison, nouveau braquage. Et je suis encore et toujours mitigée. Certains éléments sont très redondants. Encore un nouveau braquage avec encore un plan « parfait » qui foire peu à peu. De nouveaux personnages certes mais toujours les mêmes histoires : négociations, imprévus et gros bazar. Bien sûr j’ai été une nouvelle fois embarquée par l’adrénaline et le suspens mais je trouve tout de même que la série perd en originalité.

Pour cette saison, on découvre davantage les coulisses du plan, de la négociation et on suit moins ce qu’il se passe à l’intérieur. Voir l’histoire d’amour du professeur mettre en péril la bonne réussite du plan n’est pas si nouveau que ça, même si bien sûr, c’est plus poussé maintenant que Raquel fait partie du groupe, et l’histoire s’essouffle. Les derniers épisodes sont riches en catastrophes, en morts de personnages qu’on adore (Nairobi punaise!) et le dénouement de cette saison a une saveur douce-amère. Le professeur s’est laissé avoir à son propre jeu, la suite n’en sera que plus moche puisque la guerre est apparemment déclarée. Fini les gentils braqueurs pacifistes qui veulent renverser le système sans violence. J’appréhende un peu les épisodes à venir tant j’étais amoureuse de ces braqueurs qui voulaient éviter la violence. J’ai tout de même bien envie de voir comment l’affrontement entre le professeur et la nouvelle négociatrice va se dérouler.

J’espère que ce nouvel élément permettra de redonner de l’entrain à cette série qui, selon moi, aurait dû s’arrêter à fin de la saison précédente.


Clap de fin pour Orange is the new black

Après sept saisons la série se termine enfin. Je vous avais parlé dans un article précédent de mon amour pour les cinq premières saisons et de ma déception face à la saison 6. Malgré essoufflement certain de la série, notamment pendant la saison 6, je tenais à visionner les ultimes épisodes pour dire au revoir à tous ces personnages que j’ai appris à aimer. C’est chose faite. Dans les larmes évidemment, on ne dit pas adieu à une série de sept saison sans beaucoup d’émotions.

Personnellement, l’histoire de Piper et d’Alex ne m’a jamais vraiment intéressée. Je l’ai toujours prise pour ce qu’elle est sans doute, un prétexte pour nous faire découvrir la prison et toutes ces femmes qui l’habitent, avec leurs histoires. Leurs déboires amoureux m’ont toujours fait ni chaud ni froid. Je n’attendais rien de cette saison à leur sujet, c’est pour cela que je n’ai pas été déçue ou autre par la fin de leur arc narratif. Clairement, je m’en fiche comme d’une guigne.

Dans cette série, je me suis toujours intéressée et passionnée pour les autres personnages. Tous les autres.

J’ai particulièrement apprécié la saveur d’espoir liée notamment à Taystee, Bianca et Suzanne. Le système judiciaire et pénitentiaire est mal fichu. Il y a des injustices à la pelle, des connards de gardien qui abusent de leur pouvoir, beaucoup plus d’importance accordée aux questions économiques et budgétaires qu’à la vie des détenues. Mais il n’y a pas que ça. Il y a des femmes qui se battent pour aider les autres, pour corriger le tir et pour faire mieux. Et mon côté bisounours que vous commencez à connaître est entièrement satisfait de cette fin, malgré quelques ombres au tableau.[Hellman en tant que directeur, sérieusement les gars?]

J’ai versé toutes les larmes de mon corps pour Red et Lorna que la vie n’aura décidément pas épargnées. Malgré une magnifique scène de fin pour elles, l’amertume de ne pas les voir au beau milieu d’un happy end se fait sentir.

J’ai trouvé intéressant le clin d’oeil à la réalité avec la question de l’immigration et de l’expulsion de centaines de personnes.

Bref, une septième saison que je suis contente d’avoir regardée, qui m’a apporté beaucoup d’émotions et qui me permet de dire adieu à cette série de façon satisfaisante.


Et la quatrième alors ?

Si vous êtes attentifs, vous aurez remarqué que mon titre évoque quatre séries et que seulement trois sont présentes dans cet article. La quatrième série que j’ai visionné étant 13 reasons why et ayant énormément de choses à dire sur cette nouvelle saison, je lui ai finalement consacré un article entier, à lire sur le blog dimanche.


D’ici là, n’hésitez pas à partager vos séries du moment en commentaires 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

Donnez votre avis ici !

%d blogueurs aiment cette page :